Florent Nisse

L'album AKSHAM sort le 1er février. Nouvelle vidéo publiée : Soleils Couchants.

L’album d’AKSHAM, que j’ai enregistré avec Elina Duni, Marc Perrenoud, Florent Nisse et Fred Pasqua sort le 1er février. J’attends ce moment avec impatience ! En attendant, nous avons publié un nouvel extrait vidéo de l’un des morceaux que j’ai écrit sur un poème de Paul Verlaine : Soleils Couchants. J’espère que ça vous plaira.

Nous fêterons la sortie du disque à Paris au Café de la Danse le 13 avril. Pour réserver vos places, cliquez sur le lien ci-dessous.

Voici la liste des prochains concerts avec ce nouveau projet :

  • 13-01 : Fribourg-en-Brisgau, Jazzhaus (Allemagne)

  • 18-01 : Bern, Winter Jazz Festival (Suisse)

  • 23-01 : Paris, Centre Culturel Suisse (France)

  • 26-01 : Lausanne, Chorus Jazz Club (Suisse)

  • 02-02 : Genève, Forum Meyrin (Suisse)

  • 08-04 : Cully Jazz Festival (Suisse)

  • 13-04 : Paris, Café de la Danse (France)

  • 20-04 : Lausanne, Les Faux Nez (Suisse)

  • 26-04 : Brême, Jazzahead (Allemagne)

  • 25-04 : Schaffhauser Jazz Festival (Suisse)

  • 17-07 : Istanbul Jazz Festival / tbc (Turquie)

AKSHAM feat. Elina Duni, David Enhco & Marc Perrenoud

AKSHAM ! C'est le nom du nouveau quintet que j'ai crée avec Elina Duni, Marc Perrenoud, Florent Nisse et Fred Pasqua ! Après un an de tournée, nous avons enregistré notre album. Il sort le 1er février 2019 sur le label Nome et je suis très heureux de partager avec vous une première vidéo. C'est une composition de Marc Perrenoud sur un texte de James Joyce : XVII
J'espère que ça va vous plaira autant qu'à moi ! Aidez moi à faire passer le mot en partageant la vidéo sur vos réseaux :)

HORIZONS sort aujourd'hui !

Je suis très heureux de vous annoncer que le nouveau disque de mon quartet - HORIZONS - est maintenant disponible. C'est notre 3ème disque et c'est le plus personnel et le plus sincère que Roberto Negro, Florent Nisse, Gautier Garrigue et moi-même ayons enregistré jusqu'à aujourd'hui. J'espère qu'il vous plaira !

Pour fêter ça, nous serons en direct sur France Inter dans l'émission de Vincent Josse - La Récréation - aujourd'hui, de 16h00 à 17h00.

La presse en parle : 

Les dieux l’ont favorisé – sa famille compte plusieurs grands musiciens – et parce qu’on l’a entendu recréer crânement, avec l’Amazing Keystone Band, Le Carnaval des animaux et Pierre et le Loup, il serait tentant de considérer David Enhco comme un jazzman simplement doué, sans profondeur. Une erreur que Horizons balaie vite avec ses ostinatos ténébreux, ses traits douloureux, ses feux qui couvent partout, ses nervures trop pleines et ses éclats inattendus. En quartet, le trompettiste s’aventure vers des nuances d’une rare complexité, des teintes crépusculaires aux résonances troublantes et qui hantent longtemps. Un grand disque impétueux.
— Les Inrocks
Dans un dialogue permanent avec ses partenaires, David Enhco élabore ainsi une musique de fuite et d’éclats, de fulgurances et de murmures, cherchant dans le contraste fort des nuances et la brisure des lignes mélodiques une expressivité de tous les instants. D’échos lointains de Miles Davis jusqu’à l’influence d’Ambrose Akinmusire en passant par certaines réminiscences qu’il évoque du côté de ses aînés européens comme Tomasz Stanko ou Enrico Rava, David Enhco dessine une musique résolument crépusculaire, qui ne craint pas d’assumer parfois jusqu’à l’emphase ses penchants élégiaques.
— La Terrasse
Un album au cœur duquel sa trompette est un chant ensorceleur toujours prêt à étirer les frontières de la liberté (free, Horizons l’est parfois) mais jamais en rupture totale (le calme suit souvent après la tempête comme sur Likasi). En cela, David Enhco est un équilibriste assez virtuose.
— Qobuz
David Enhco fait partie de la génération des jeunes trentenaires que j’ai nommés les affranchis. Les improvisations collectives rappellent que le free jazz n’est pas un genre, mais une soif de liberté qui peut prendre des chemins de traverses qui mènent toujours à l’homme. Ici ses Horizons sont calmes et reposants, comme des paysages de vacances.
— Médiapart

18 et 19 octobre : concerts à Marseille

18 octobre : The Amazing Keystone Big Band

Marseille - Théâtre du Gymnase

L’Amazing Keystone Big Band, qui avait joué à guichets fermés « Le Carnaval jazz des animaux » au Grand Théâtre de Provence en 2015, s’empare de la scène du Gymnase cette fois avec un nouveau projet autour du mythique Django Reinhardt.

The Amazing Keystone Big Band  ©www.ahenrot.net

The Amazing Keystone Big Band ©www.ahenrot.net

D’après Le Monde, ce big band est « la meilleure nouvelle du jazz depuis dix ans » ! Complices depuis le Conservatoire, le pianiste Fred Nardin, le saxophoniste Jon Boutellier, le tromboniste Bastien Ballaz et le trompettiste David Enhco assurent la direction et les arrangements de l’orchestre. Les dix-sept cadors qui piaffent derrière les pupitres de cette turbulente machine à jazz ne se contentent pas de faire allégeance, avec classe, à Count Basie, Duke Ellington ou Thad Jones. Ils considèrent surtout que cet orchestre d’amis triés sur le volet leur permet d’expérimenter des idées neuves, tout en revisitant les perles d’un répertoire insubmersible.

Pour cet hommage à la légende du jazz manouche, un conte original a été́ écrit. Dans le Paris des années folles, le personnage de Django rencontre un jeune garçon, Léo, et va changer sa vie en lui faisant découvrir ce qu’est le swing, « le souffle du jazz, sa respiration ».


19 octobre : David Enhco Quartet feat. Michel Portal

Marseille - Théâtre du Gymnase

Comment donner la réplique à Michel Portal, clarinettiste de légende qui a tout joué, tout tenté et tout présenté ? C’est le défi que vient relever le jeune surdoué David Enhco avec son quartet sur la scène du Gymnase.

David Enhco Quartet feat. Michel Portal  © Yvan Duvivier - Ouest-France 

David Enhco Quartet feat. Michel Portal ©Yvan Duvivier - Ouest-France 

Descendant d’une dynastie d'artistes, les Casadesus, David Enhco a connu la scène dès son enfance, tout en conciliant une formation classique et jazz. Depuis, le trompettiste, qui impressionne autant par son talent que par son jeune âge, assoit sa personnalité avec un style intemporel dans ses fondements, mais moderne dans sa sonorité. C’est avec son quartet, tout en énergie et improvisation, et avec lequel il a enregistré l’album Layers, qu’il jouera à Marseille.

Fort de son succès, David Enhco s’offre un invité de taille. Michel Portal, clarinettiste d’exception, reconnu pour ses interprétations de Brahms et de Mozart, figure majeure de l’improvisation et du jazz français et dont l’audace et l’habileté féline ne sont plus à prouver. Rencontre explosive et très attendue donc entre l’inventivité et la fougue de la jeunesse et la virtuosité d’une légende.

Concerts avec Michel Portal, résidence et nouveau(x) disque(s) !

David Enhco Quartet feat. Michel Portal © Christophe Charpenel

David Enhco Quartet feat. Michel Portal © Christophe Charpenel

Résidence de 2 ans : Je viens de commencer une résidence de création de 2 ans à Guidel (l'Estran). J'y donnerai plusieurs concerts par an avec de nouveaux projets et répertoires : du trio au big band, en passant par le quartet et une maîtrise de 90 jeunes chanteurs.

Les premiers concerts seront les 29 septembre (Guidel - 56) et 30 septembre (Landerneau - 29) avec de nouvelles compositions pour mon quartet. Pour l'occasion, j'ai le plaisir d'inviter Michel Portal à se joindre à nous. Pour réserver, c'est ici.

Je tiens à remercier très chaleureusement Xavier Le Jeune, le directeur de l'Estran et la ville de Guidel pour la confiance qu'ils m'accordent en me donnant les clés du théâtre pendant 2 ans.

Concert à Paris - 03 octobre 2016 : Je jouerai, toujours avec mon quartet à Paris, au Duc des Lombards le 03 octobre. Roberto Negro (piano), Florent Nisse (contrebasse), Gautier Garrigue (batterie) et moi-même (trompette) jouerons notre nouveau répertoire pour la première fois à Paris (le concert sera aussi en direct sur la radio TSF). La prochaine sera en 2017 pour la sortie de notre 3eme disque ! Pour réserver, c'est ici.

Concerts à Marseille - 18 et 19 octobre 2016 : Le Théâtre du Gymnase m'accueille pour 2 jours et 2 projets. Le 18 octobre, The Amazing Keystone Big Band, que je co-dirige avec mes amis Bastien Ballaz, Jon Boutellier et Fred Nardin, jouera une version familiale du répertoire Djangovision en hommage à l'immense guitariste Django Reinhardt. C'est l'occasion de redécouvrir sa musique sous la forme inédite du Big Band et d'initier les plus jeunes au jazz et à l'improvisation grâce à une histoire qui sera racontée par le comédien et chanteur Yanowski. Trombones, trompettes et saxophones vont vous plonger dans le Paris des années 30... à Marseille !

Le 19 octobre, je jouerai avec mon quartet et Michel Portal en invité. Improvisation, énergie et belles mélodies seront les maîtres mots de cette soirée. Pour réserver, c'est ici.

Enregistrement(s) : Après tous les concerts de l'automne (dont la liste complète est ci-dessous), j'entrerai en studio pour enregistrer le 3eme album de mon quartet. Je vous en parlerai plus longuement dans les prochains mois. Après quelques jours de repos, je retournerai en studio, cette fois avec The Amazing Keystone Big Band, pour enregistrer 2 disques autour de Django Reinhardt : un pour les enfants (livre-cd et cd) et un pour les adultes ! Ca sera l'occasion d'inviter quelques légendes du jazz que nous admirons beaucoup... Plus d'informations prochainement !