HORIZONS sort aujourd'hui !

Je suis très heureux de vous annoncer que le nouveau disque de mon quartet - HORIZONS - est maintenant disponible. C'est notre 3ème disque et c'est le plus personnel et le plus sincère que Roberto Negro, Florent Nisse, Gautier Garrigue et moi-même ayons enregistré jusqu'à aujourd'hui. J'espère qu'il vous plaira !

Pour fêter ça, nous serons en direct sur France Inter dans l'émission de Vincent Josse - La Récréation - aujourd'hui, de 16h00 à 17h00.

La presse en parle : 

Les dieux l’ont favorisé – sa famille compte plusieurs grands musiciens – et parce qu’on l’a entendu recréer crânement, avec l’Amazing Keystone Band, Le Carnaval des animaux et Pierre et le Loup, il serait tentant de considérer David Enhco comme un jazzman simplement doué, sans profondeur. Une erreur que Horizons balaie vite avec ses ostinatos ténébreux, ses traits douloureux, ses feux qui couvent partout, ses nervures trop pleines et ses éclats inattendus. En quartet, le trompettiste s’aventure vers des nuances d’une rare complexité, des teintes crépusculaires aux résonances troublantes et qui hantent longtemps. Un grand disque impétueux.
— Les Inrocks
Dans un dialogue permanent avec ses partenaires, David Enhco élabore ainsi une musique de fuite et d’éclats, de fulgurances et de murmures, cherchant dans le contraste fort des nuances et la brisure des lignes mélodiques une expressivité de tous les instants. D’échos lointains de Miles Davis jusqu’à l’influence d’Ambrose Akinmusire en passant par certaines réminiscences qu’il évoque du côté de ses aînés européens comme Tomasz Stanko ou Enrico Rava, David Enhco dessine une musique résolument crépusculaire, qui ne craint pas d’assumer parfois jusqu’à l’emphase ses penchants élégiaques.
— La Terrasse
Un album au cœur duquel sa trompette est un chant ensorceleur toujours prêt à étirer les frontières de la liberté (free, Horizons l’est parfois) mais jamais en rupture totale (le calme suit souvent après la tempête comme sur Likasi). En cela, David Enhco est un équilibriste assez virtuose.
— Qobuz
David Enhco fait partie de la génération des jeunes trentenaires que j’ai nommés les affranchis. Les improvisations collectives rappellent que le free jazz n’est pas un genre, mais une soif de liberté qui peut prendre des chemins de traverses qui mènent toujours à l’homme. Ici ses Horizons sont calmes et reposants, comme des paysages de vacances.
— Médiapart

David Enhco

Association Moose, 3 Boulevard Jules Ferry, Paris, Île-de-France, 75011